Opinions > Tribune libre
  



OBAMA et le mot Génocide   4/05/2009

OBAMA et le mot Génocide

par Claude Mutafian

 

Parmi toutes les réactions aux propos d'Obama, le 24 avril, circule une lettre bien significative, dans laquelle on lit:

« Meds Yeghern » ne veut pas dire « génocide ». Cela signifie « Le grand Mal »

C'est faux, c'est là une grossière erreur de traduction! Avant de critiquer, il faudrait commencer par ouvrir un dictionnaire. L'auteur de la lettre apprendrait alors à sa grande stupéfaction que le mot Yeghern signifie "crime", et que par conséquent Meds Yeghern se traduit par "grand crime". Voilà ce qu'a dit Obama. 

Il a ouvertement accusé l'Empire ottoman d'avoir commis un "grand crime", l'une des actions les plus barbares du siècle (sic), qui a fait un million et demi de victimes (re-sic). Moi je dis: chapeau! Alors que ces traîtres du gouvernement d'Arménie ont scandaleusement savonné la planche en lui donnant, avec cette "feuille de route" criminelle, un prétexte en or pour dire le strict minimum comme ses prédécesseurs, il a tout de même eu le courage de dire tout! Je répète: chapeau! Les autorités turques ne s'y sont d'ailleurs pas trompées, elles ont immédiatement crié au scandale car elles ont fait une bien meilleure analyse que les innombrables bien-pensants de la diaspora, arc-boutés sur le mot "génocide" alors que le président des Etats-Unis a dit la même chose. Devant des réactions aussi stupides, Obama finira par conclure, avec juste raison, que si les Arméniens sont si primaires ils ne méritent pas qu'on pense à eux. Est-ce qu'on veut en arriver là?

J'ajoute que je ne suis pas du tout un obamaniaque: j'applaudis quand il le faut et je critique quand il le faut. Pour donner un exemple, j'ai trouvé absolument inadmissible que le président des Etats-Unis d'Amérique aille à Ankara plaider pour l'entrée de la Turquie dans l'Europe. S'il tient tellement à intégrer la Turquie au monde occidental, qu'il propose d'en faire le n-ème Etat des Etats-Unis: après tout, la Turquie n'est pas tellement plus loin de Washington que Hawaï!

A bon entendeur salut!

(c) Claude Mutafian pour Europe&Orient
04/05/2009

Article extrait de la revue Europe&Orient n°8 


Note de la rédaction E&O:

Voici les définitions du mot Metz Yéghérn dans deux dictionnaires de référence :

S. Malkhassian, 4 volumes, Erevan, 1944
En arménien : tcharik, aghét, portsank, votjir
Traduction: calamité, désastre (catastrophe), malheur, crime

Académie des Sciences d'Arménie, 4 volumes, Erevan, 1969
En arménien : votjir, votjragortzoutioun, tcharagortzoutioun,
Traduction: crime, attentat (crime), malfaisance 

et aussi dans un dictionnaire plus récent:

S. Gasparian, Ed. Areg, Erevan, 2007
Arménien/Français,
Traduction de yeghern : génocide, massacre, carnage 
Français/Arménien
Traduction de génocide : yeghern, tzeghasbanutyun


Réactions :

Nous étions déçus de nos amis arméniens. Nous attendions cette réponse claire et sage d'un responsable arménien.

Le discours d'Obama a pleinement reconnu le génocide, en évitant le mot qui attire les foudres de la Turquie, et en attirant les foudres quand même, pour son acceptation très claire des FAITS du génocide. Pas nécessaire de mettre 'red rags to a bull' si on dit la vérité d'une autre manière.

Nous avons trouvé certaines réponses arméniennes manquant sérieusement de discernement sur le courage impressionnant d'Obama en faisant face à la Turquie juste après avoir initié un dialogue qui pourrait être fructifiant pour le dialogue arméno-turc, (ces arméniens 'biting the hand that feeds them'). Ne sont-ils pas choqués par la réaction très forte et le refus de la Turquie des propos d'Obama, et ne pourront-ils pas lire dans cette réaction la preuve de la fidélité aux Arméniens et de la sagesse d'Obama? 

Victoria et Georges Hobson


 


Retour...



© 2014 - Europe & Orient

Retour à la page d'accueil Plan du site